Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Réseau EmbryoGENE

Défi

Le Réseau EmbryoGENE a été créé afin d’évaluer les problématiques liées au développement de l’embryon chez les animaux d’élevage; principalement les espèces bovines et les porcines. Cet effort pancanadien concerté a pour mandat d’approfondir les connaissances sur le Génome et l’Epigénome de l’embryon compétent. Il vise également à déterminer comment la Nutrition (l’alimentation) de la mère et l’Environnement de l’embryon, lors du recours à des techniques de reproduction assistée (TRA), influencent  la compétence développementale de l’embryon précoce, et par conséquent, sur la santé des jeunes animaux issus de ces embryons.

Le Réseau EmbryoGENE a été mis sur pied grâce à un partenariat et à des discussions avec des représentants de l’industrie et de divers organismes gouvernementaux, qui partagent un intérêt à renforcer le rôle de chef de file du Canada dans le secteur de la production d’aliments sûrs et sains.

Structure du réseau

Le réseau est dirigé par deux grands groupes de recherche à l’avant-garde des connaissances sur les bovins (Université Laval) et les porcins (University of Alberta). Le projet de réseau a été mis en œuvre par le chercheur principal Marc-André Sirard, en étroite collaboration avec les trois autres directeurs de thèmes, soit George Foxcroft, Claude Robert et Michael Dyck. Grâce à leur programme de recherche étendu, les deux scientifiques principaux, MM. Sirard et Foxcroft, ont maintenu des liens de collaboration actifs en matière de recherche avec les autres membres du réseau; ils ont donc une bonne compréhension de l’expertise de chacun et des buts de leur recherche. Les activités scientifiques du réseau sont supervisées par un comité consultatif scientifique international formé d’experts en génomique des animaux d’élevage. Ses activités administratives et financières sont guidées par les décisions du conseil d’administration du réseau. Ces personnes constituent un éventail représentatif de dirigeants industriels et gouvernementaux compétents dans le domaine. Les activités quotidiennes du réseau sont supervisées par un gestionnaire de réseau en poste dans chaque centre de recherche.

À l’origine, le réseau comptait 17 chercheurs provenant de sept établissements d’enseignement supérieur canadiens, huit partenaires industriels et deux établissements gouvernementaux. Les efforts concertés de tous les établissements membres se traduiront par la formation de plus de 30 personnes hautement qualifiées, dont environ 27 étudiants des cycles supérieurs.

Objectifs de recherche

Le réseau se penchera sur ces trois importantes questions :

  1. Qu’est-ce qui définit un embryon compétent et sain au niveau moléculaire?
  2. Comment, et dans quelle mesure, les techniques de reproduction assistée usuelles influencent-elles le développement normal?
  3. Comment l’état métabolique de la mère et la disponibilité d’aliments pour l’embryon in vivo dirigent-ils la plasticité phénotypique?

Pour répondre à ces questions, on produira deux biopuces à ADN uniques qui serviront à l’analyse du transcriptome. Ces puces propres à l’embryon tiendront compte de tout le transcriptome, y compris les isoformes, et permettront d’obtenir un tableau global, au niveau de l’expression des gènes, des modifications causées à la fois par les TRA et par l’état métabolique de la mère sur les embryons précoces de bovins et de porcs. La plateforme transcriptomique, combinée à des outils épigénétiques que l’on mettra au point, permettra de faire des analyses comparatives dans les quatre thèmes de recherche du réseau (TRA bovine, TRA porcine, alimentation des bovins et alimentation des porcs).

Résultats

  • La création d’une plateforme technologique permettant de déterminer le profil d’expression des gènes d’embryons exposés à divers facteurs d’intérêt.
  • Des repères de normalité pour les embryons de bovins et de porcs.
  • La production de données qui seront utilisées par les organismes de réglementation canadiens pour l’élaboration et la mise en œuvre d’un cadre de réglementation applicable aux TRA dans le secteur de l’élevage.
  • La production d’information sur la façon dont l’état nutritionnel des femelles entraîne des « pertes d’occasions » pour les industries porcine, laitière et de l’élevage bovin.

Personnes-ressources

Centre bovin (Université Laval)

Marc-André Sirard
Tél. : 418-656-7359
marc-andre.sirard@fsaa.ulaval.ca

Julie Nieminen (Gestionnaire de réseau)
Tel.: 418-656-2131 Ext. 11465
Julie.Nieminen@fsaa.ulaval.ca

Centre porcin (University of Alberta)

George R. Foxcroft
Tél. : 780-492-7661
george.foxcroft@ualberta.ca

Tracy Gartner (Gestionnaire de réseau)
Tél. : 780-248-1159
Tracy.Gartner@ales.ualberta.ca

Site web : This link will take you to another Web site http://embryogene.ca/fr/Fr_Home


Contactez-nous au 1-877-767-1767

Les gens. La découverte. L'innovation.