Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Réseau des cultures vertes

Défi

Membres du conseil d’administration du Réseau des cultures vertes à Ottawa
Membres du conseil d’administration du Réseau des cultures vertes à Ottawa (le 7 septembre 2006)

De gauche à droite : B. Drake (Smithsonian Environmental Research Center), C. Dobson (Bayer CropScience Canada), J. Cunningham (Industrie Canada), D. Jayas (Université du Manitoba), D. Smith (Université McGill, directeur scientifique), J. F. Jaworski (Industrie Canada), X. Zhou (Université McGill, directeur administratif du réseau), L. Nelson (The University of British Columbia), S. Jabaji-Hare (Université McGill), D. Braslins (CRSNG), D. Layzel (BIOCAP Canada), Terry McIntyre (Environnement Canada) et R. Butts (Agriculture et Agroalimentaire Canada).

La mission du Réseau des cultures vertes consiste à engager les meilleurs scientifiques canadiens spécialisés en microbiologie, en pédologie et en phytologie dans un programme collectif de recherche conçu pour améliorer la compréhension des processus génétiques, physiologiques et écologiques liés aux cultures végétales, et pour découvrir des façons par lesquelles ces processus peuvent être exploités pour réduire les émissions nettes de gaz à effet de serre (GES). Si l’on considère qu’une culture comprend à la fois les plantes et les systèmes d’apport en eau, en éléments nutritifs et en air qui soutiennent sa croissance et son développement, alors une « culture verte » en est une qui a été développée afin de produire des aliments pour humains et pour animaux, des fibres ou de la biomasse servant à fabriquer des biocarburants, ou afin de séquestrer du carbone dans les conditions actuelles et futures de CO2 avec une incidence minimale sur l’environnement.

La vision du réseau est de cerner les perspectives nécessaires pour sélectionner ou concevoir des cultures ou des systèmes culturaux qui permettront de gérer les émissions de GES et contribueront à fournir un approvisionnement nouveau et durable en énergie.

Structure du réseau

Le Réseau des cultures vertes est un réseau pancanadien unique de recherche pour la gestion durable des GES dans les systèmes de production agricole. Avec l’appui du CRSNG, de BIOCAP Canada, du gouvernement fédéral, du gouvernement du Québec, des universités canadiennes et de trois partenaires industriels, le réseau offre une structure de recherche nationale dont le but est de faire progresser la compréhension des cycles du carbone et de l’azote à l’intérieur des végétaux ainsi que de l’influence de ces cycles et d’autres cycles semblables dans l’environnement des productions végétales.

Le Réseau des cultures vertes a son siège au Département de sciences végétales de l’Université McGill. Son directeur scientifique est Donald L. Smith. Le réseau est organisé de façon à mettre à profit l’expertise de calibre mondial de 50 scientifiques canadiens réputés et celle de plus de 46 étudiants diplômés répartis dans 14 universités de l’ensemble du pays; il met l’accent sur la fourniture de connaissances scientifiques approfondies et de technologies dont on a besoin pour concevoir des cultures hautement performantes et très bien adaptées au climat canadien.

Objectifs de la recherche

Le Réseau des cultures vertes met l’accent sur le développement des outils et des connaissances qui faciliteront la manipulation des cultures et des systèmes de gestion dans le but de réduire les émissions nettes de GES. Par conséquent, il met l’accent sur le développement des perspectives scientifiques et des technologies nécessaires pour mettre au point des cultures hautement performantes et très bien adaptées au climat canadien, et qui, en outre :

  • réduisent les émissions de (N2O) grâce à des besoins en azote réduits et à une physiologie des racines modifiée;
  • aident à stocker le carbone dans le sol;
  • optimisent les rendements et la performance dans des conditions de concentrations accrues de CO2;
  • augmentent la production d’huiles végétales pour la fabrication de biocarburants.

Chacun de ces quatre buts est pris en considération par une équipe de chercheurs qui travaillent à des projets ciblés conçus pour améliorer la compréhension des domaines thématiques suivants : émissions de N2O, stocks de carbone dans le sol, réponse des végétaux aux concentrations élevées de CO2, et cultures servant à la production de biocarburants. Ces quatre thèmes se trouvent intégrés par un flux d’information ayant trait aux cycles du carbone et de l’azote dans toutes leurs composantes, y compris celles qui sont extérieures aux végétaux étudiés. Le fait d’ajuster un cycle entraîne invariablement une réaction dans l’autre cycle, et ce n’est que grâce à la collaboration d’experts travaillant dans un milieu interactif que l’on pourra en arriver à une compréhension étendue.

Résultats

La vision du Réseau des cultures vertes est de développer les connaissances approfondies nécessaires pour sélectionner ou concevoir des cultures et des systèmes culturaux qui permettront de gérer les émissions de GES et contribueront à fournir un approvisionnement nouveau et durable en énergie. Le réseau réalisera cette vision par l’acquisition de nouvelles connaissances sur les liens plantes-microbes et plantes-sol influant sur la production et l’assimilation des GES dans les systèmes culturaux ainsi que sur le contrôle génétique sous jacent des flux de carbone et d’azote dans le continuum atmosphère-plantes-sol. De plus, il offrira de nombreuses possibilités de formation d’étudiants et de techniciens, ce qui renforcera davantage la capacité de leadership du Canada dans ce domaine clé.

Personne-ressource

Donald Smith
Tél. : 514-398-7861
Courriel : info@greencropnetwork.com
Site Web : This link will take you to another Web site http://www.greencropnetwork.com


Contactez-nous au 1-877-767-1767

Les gens. La découverte. L'innovation.