Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

CRSNG Réseau de magnésium (MagNet)

Défi

Les émissions de dioxyde de carbone produites par le secteur du transport représentent 25 p. 100 du total des émissions canadiennes de gaz à effet de serre (GES), et ce pourcentage ne cesse de croître. Le gouvernement du Canada s’est donné comme objectif de réduire de 45 à 65 p. 100 les émissions de GES d’ici 2050. L’industrie automobile nord‑américaine vise de son côté à diminuer le poids des véhicules en remplaçant l’acier ou l’aluminium des composants par du magnésium; plus particulièrement, elle voudrait augmenter la quantité de magnésium d’un véhicule de 5 à 160 kg d’ici 2020.

Le défi est double : i) élaborer un procédé peu coûteux pour le traitement du magnésium; et ii) élaborer des matériaux en magnésium dont la dureté, la formabilité et la soudabilité sont acceptables. Seule une démarche intégrée où les liens entre le traitement et les propriétés sont explicitement reconnus permettra de trouver la solution. Notre objectif est d’élaborer, au profit de l’industrie automobile, un procédé de fabrication des matériaux en magnésium qui comporte les étapes suivantes : coulée à deux cylindres, traitement thermomécanique limité, formage à la température ambiante et soudage des composants en magnésium ou à d’autres métaux.

Structure du réseau

Le réseau de magnésium (MagNET) réunit 18 chercheurs de cinq universités canadiennes (University of British Columbia [UBC], University of Waterloo, McMaster University, Université McGill et École polytechnique de Montréal), qui travailleront en collaboration avec des chercheurs du Centre canadien de faisceaux de neutrons du Conseil national de recherches du Canada (CNRC) et du Laboratoire de la technologie des matériaux (LTM) de CANMET, ainsi qu’avec six partenaires industriels (GM Canada, Novelis Inc., Cosma Engineering, Centerline Limited, Huys Industries Limited et Dana/Long Manufacturing), en vue de créer des technologies basées sur le magnésium au profit du secteur du transport.

Le directeur scientifique du réseau est un professeur de la UBC, Warren Poole. Celui‑ci est actuellement titulaire de la chaire Rio Tinto Alcan en ingénierie des procédés pour les matériaux. Il a été professeur d’université pendant 15 ans, et il a travaillé deux ans dans l’industrie. Il a beaucoup collaboré avec les principaux intervenants de l’industrie canadienne des métaux, et cette collaboration a été fructueuse. Les chercheurs universitaires du réseau comptent des professeurs dont l’expérience varie – des nouveaux professeurs adjoints à des professeurs émérites qui sont des chefs de file mondiaux. Le réseau réunit deux chaires de recherche du Canada, deux chaires de recherche industrielle et deux chaires universitaires de distinction (McMaster University).

Sur une période de cinq ans, le CRSNG accordera 4,8 millions de dollars au réseau MagNET et l’industrie, 425 000 $. L’administration du réseau sera surveillée par la gestionnaire du réseau, Debbie Burgess.

Objectifs de la recherche

  • Élaborer la combinaison d’alliages de magnésium et de procédés qui permettront le formage à la température ambiante de composants en magnésium qui auront les propriétés mécaniques requises pour être utilisés dans le secteur du transport.
  • Raccourcir le temps de rétroaction entre la création d’alliages et de procédés et l’utilisation des alliages.
  • Créer des procédés de fabrication et de production.
  • Collaborer avec l’industrie automobile à la production de composants en magnésium prototypes.

Résultats

Ce réseau de recherche élargira grandement la base de connaissances sur l’utilisation des alliages de magnésium. Le Canada deviendra le chef de file mondial de la recherche sur le magnésium et de la technologie du magnésium. Ce savoir sera transmis à l’industrie canadienne pour qu’elle utilise la technologie en vue de réduire le poids des véhicules, ce qui diminuera les émissions de GES et augmentera l’économie de carburant. Le réseau assurera la formation de 40 ingénieurs et scientifiques hautement compétents.

Personnes-ressources

Warren Poole
Directeur scientifique
Tél. : 1-604-822-3674
Courriel : Warren.Poole@ubc.ca

Debbie Burgess
Directrice administrative du réseau
Tél. : 1-604-827-5656
Courriel : Debbie.Burgess@ubc.ca

Site Web : This link will take you to another Web site www.magnet.ubc.ca


Contactez-nous au 1-877-767-1767

Les gens. La découverte. L'innovation.