Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Le CRSNG présente 2 minutes avec Victoria Kaspi Astrophysique, Université McGill

Résumé

Titre de la vidéo

2 minutes avec Victoria Kaspi

Auteur

Division des communications du CRSNG

Durée

2:18

Date de diffusion

le 5 mai 2011

Description

Les étoiles à neutrons (les débris d'une étoile qui a explosé) offrent des possibilités uniques d'explorer la nature même de la matière en raison des forces gravitationnelles et magnétiques extrêmes qui sont en jeu. Ces étoiles peuvent avoir un diamètre de quelques kilomètres, mais être plus massives que le soleil. En étudiant ces objets incroyablement denses et éloignés, l'astrophysicienne de l'Université McGill, Victoria Kaspi, a accru notre compréhension des lois physiques fondamentales qui régissent l'ensemble de l'Univers.

2 minutes avec Victoria Kaspi


Transcription
Victoria M. Kaspi :

Nous collectons des données sur les étoiles à neutrons et en particulier sur les pulsars – des étoiles à neutrons qui tournent très rapidement. Ces étoiles émettent un faisceau lumineux qui pivote comme un phare et qui clignote chaque fois que l'étoile tourne. Nous étudions ces étoiles à l'aide de gros radiotélescopes et télescopes à rayons X. Nous essayons de découvrir de nouveaux pulsars dans notre galaxie et lorsque nous réussissons, nous les observons en détail pour en apprendre au sujet de la matière entre les étoiles et du milieu interstellaire par exemple. Dans certains cas, lorsqu'il s'agit de pulsars binaires – des pulsars en orbite autour d'un autre type d'étoile – nous pouvons faire des choses intéressantes telles que tester la théorie de la relativité générale d'Einstein et parfois étudier les éclipses. Quand les pulsars provoquent une éclipse, nous pouvons étudier le plasma dans des conditions extrêmes.

Il est très difficile de prédire les retombées de ces travaux de recherche fondamentale sur la société, mais nous pouvons les imaginer. Nous pourrions par exemple nous servir des pulsars comme phares de navigation. Ils émettent des pulsations très régulières et de fait, un brevet a été déposé pour les utiliser aux fins de la navigation interstellaire. Nous pourrions aussi les utiliser pour créer le meilleur étalon de temps du monde. D'ailleurs, des travaux sont en cours pour essayer d'y parvenir. À l'heure actuelle, les meilleurs étalons de temps sont régis par des horloges atomiques qui se trouvent dans des laboratoires nationaux, mais il s'avère que la rotation d'un grand nombre de pulsars est extrêmement stable. Il pourrait être possible de créer un étalon de temps qui surpasse celui qui est régi par les horloges atomiques.

Et qui sait? Peut-être qu'un jour, grâce à l'étude de la nature de la matière à très forte densité, nous pourrons disposer d'une source d'énergie propre. Nos voitures pourraient être alimentées par une minuscule pastille composée de matière d'étoile à neutrons ultra dense, qui ne produit aucune pollution. C'est une perspective très lointaine qui ne se concrétisera peut-être jamais, mais qui sait?

Cette vidéo vous a-t-elle été utile?

Très utile

Peu utile

Inutile

Sans opinion

Commentaires :

Les gens. La découverte. L'innovation.