Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Le CRSNG présente 2 minutes avec
Randall Martin
Département de science de l'atmosphère
Dalhousie University


Résumé

Titre de la vidéo

2 minutes avec Randall Martin

Auteur

Division des communications du CRSNG

Durée

3:02

Date de diffusion

le 18 juin 2012

Description

Malgré les risques connus de la pollution atmosphérique pour la santé, il existe très peu de connaissances au sujet de la répartition de cette pollution et de ses retombées sur les populations locales de nombreuses régions du monde. Constatant que les coins les plus reculés de la Terre sont pollués, les scientifiques reconnaissent qu'il est urgent non seulement de cerner et de surveiller les sources des polluants atmosphériques, mais aussi d'élaborer des méthodes exactes pour suivre et mesurer la dispersion partout dans le monde de ces polluants occasionnée par les conditions météorologiques et d'autres facteurs.

Randalll Martin de la Dalhousie University réalise des travaux de recherche qui donnent un portrait plus complet et exact de la pollution atmosphérique en ayant recours à d'autres sources d'information que les habituelles stations de surveillance fixes qui sont principalement situées dans les régions urbaines.

2 minutes avec Randall Martin


Transcription
Randall Martin

Je travaille dans le domaine des sciences de l'atmosphère. Plus précisément, je travaille dans le domaine de la chimie de l'atmosphère.

Nos travaux visent à comprendre les produits chimiques qui se trouvent dans l'atmosphère. Ces produits chimiques ont un effet sur le climat de la Terre et sur la qualité de l'air que l'on respire partout dans le monde.

Un des plus grands défis de nos travaux est de connaître la distribution globale des produits chimiques à la grandeur de la planète, ce qui n'est pas toujours facile à faire seulement avec des instruments terrestres. Nous utilisons donc la télédétection par satellite. Par exemple, il y a dans l'atmosphère de minuscules particules en suspension dans l'air appelées aérosols. Ces aérosols refroidissent la Terre en réfléchissant dans l'espace la lumière du soleil. Ils ont un effet sur la couleur des couchers du soleil et sur la formation des nuages. Ces particules sont suffisamment petites pour être inhalées dans nos poumons, où elles causent de graves problèmes de santé et des décès prématurés.

Imaginez que vous voulez mesurer les gaz d'échappement produits par tous les véhicules de la planète. Nous prenons une approche différente, qui est d'observer un  produit chimique qui se trouve dans ces gaz, comme le dioxyde d'azote, et nous utilisons un modèle global afin de mesurer les émissions qui auraient dû être produites afin de reproduire ces observations. Ainsi, grâce à la télédétection, on peut repérer  les principaux endroits sur la planète où les polluants sont émis. Dans ce cas-ci, ces endroits se trouvent dans l'est de l'Amérique du Nord, dans les grandes villes de l'Amérique du Nord, dans le nord de l'Europe et dans l'Extrême-Orient.

Un avantage possible de nos travaux est une hausse de l'espérance de vie partout dans le monde en raison des améliorations apportées aux politiques visant à assainir l'air que nous respirons. Ou encore, nos travaux pourraient nous aider à mieux comprendre les effets de l'activité humaine sur les changements climatiques et nous permettre de prendre des décisions éclairées sur la meilleure manière de faire face à ces enjeux complexes.

Nos travaux tirent avantage du financement souple du CRSNG. Puisque la créativité mène à la science, le financement souple que le CRSNG fournit nous permet de mener des travaux de recherche dynamiques et d'évoluer rapidement  au rythme des nouvelles découvertes.

Cette vidéo vous a-t-elle été utile?

Très utile

Peu utile

Inutile

Sans opinion

Commentaires :

Les gens. La découverte. L'innovation.