Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Le CRSNG présente 2 minutes avec David Bundle
Au nom de l'Alberta Carbohydrate Science Group,
University of Alberta, University of Calgary


Résumé

Titre de la vidéo

2 minutes avec David Bundle

Auteur

Division des communications du CRSNG

Durée

3:11

Date de diffusion

le 19 septembre 2012

Description

Compte tenu de la préoccupation grandissante à l'égard de la résistance de nombreux microorganismes aux médicaments habituellement utilisés pour lutter contre eux, l'Alberta Carbohydrate Science Group s'est attaqué au problème. Les cinq membres de l'équipe concentrent leur expertise interdisciplinaire sur la fonction du glycome – la totalité des hydrates de carbone d'une cellule – pour déterminer les principes fondamentaux de la communication cellulaire. Il est essentiel de comprendre le fondement moléculaire du « glycocode » pour combattre les infections humaines et animales en concevant, à l'aide de données probantes, des vaccins qui permettent de prévenir les infections, ainsi que des traitements qui neutraliseront les toxines. Cela permettra d'éviter la pression sélective qui favorise la résistance aux antibiotiques.

L'équipe, composée de David Bundle, de John Klassen et de Todd Lowary de la University of Alberta, ainsi que de Glen Armstrong et de Kenneth Ng de la University of Calgary, a recours à la spectrométrie de masse bioanalytique, à la cristallographie des protéines, à la chimie synthétique et à la microbiologie pour faire des découvertes considérées comme à la fine pointe de la glycobiologie.

2 minutes avec David Bundle


Transcription
David Bundle

Mon domaine de recherche est l'interface entre l'immunologie et la chimie. Je m'intéresse donc particulièrement aux antigènes glucidiques qu'on trouve sur les bactéries. Depuis quelque temps, nous étudions également les toxines qui se lient aux glucides à la surface des cellules humaines. Par exemple, la toxine d'E. coli, bien connue depuis les cas d'empoisonnement alimentaire survenus à Walkerton, est une toxine qui se lie aux glucides à la surface des cellules afin d'y pénétrer et de les endommager. Nous étudions ce processus depuis dix ans.

C'est la toxine d'E. coli qui est à l'origine d'une grave insuffisance rénale chez les humains infectés par E. coli 0157, qu'on appelle aussi la maladie du hamburger. Ici, vous pouvez en fait voir deux molécules liées entre elles par ces toutes petites molécules. Celle-ci est la molécule de la toxine sans sa sous-unité enzymatique, qui est en fait la partie qui endommage la cellule lorsqu'elle y entre. Mais cette grosse molécule, la molécule bleu foncé, c'est elle qui circule dans notre corps. On l'appelle protéine amyloïde P sérique. Notre démarche consiste à tenter d'empêcher la toxine de pénétrer dans la cellule.

L'une des possibilités consiste à mettre au point une molécule qui ressemble un peu à un coton-tige et dont une extrémité se lie à la molécule bleu clair et l'autre, à la molécule bleu foncé. Lorsque ces deux molécules sont liées, cette molécule, qui agit un peu comme un aspirateur moléculaire, entre dans la grande circulation et collecte les débris de cellules mortes, d'ADN et ainsi de suite. Elle emporte également ces molécules vers le foie et les élimine.

En recherche, la sérendipité joue un rôle prépondérant. En effet, il est impossible de prédire avec précision quelles découvertes nous ferons. J'ai toujours avant tout considéré la recherche comme un effort d'équipe. C'est un effort d'équipe pour les stagiaires de notre groupe, mais la collaboration entre disciplines est également de plus en plus importante. L'avantage de combiner nos groupes pour former l'Alberta Carbohydrate Centre est que nous pouvons partir des études théoriques, de la cristallographie, de la conception et de la synthèse chimique, pour ensuite aller aux animaux et mettre la théorie à l'épreuve. Il s'agit d'un aspect unique des dispositions dont nous bénéficions à l'Alberta Carbohydrate Centre.

Cette vidéo vous a-t-elle été utile?

Très utile

Peu utile

Inutile

Sans opinion

Commentaires :

Les gens. La découverte. L'innovation.