Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

IRSC, CRSNG et CRSH

ARCHIVÉE – Énoncé des trois organismes :

Rapport sur l’intégrité en recherche du Conseil des académies canadiennes

ARCHIVÉE

Cette page Web est archivée. Pour obtenir de l’information courante, consultez la page La conduite responsable de la recherche.

Contenu archivé

L’information archivée dans le site Web sert à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la This link will take you to another Web site Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.


Les Instituts de recherche en santé du Canada, le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada et le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (ci-après appelés les organismes) félicitent le Comité d’experts sur l’intégrité en recherche du Conseil des académies canadiennes (le Comité d’experts) pour son rapport intitulé This link will take you to another Web site Honnêteté, responsabilité et confiance : Promouvoir l’intégrité en recherche au Canada.

Après avoir étudié les méthodes en matière d’intégrité dans la recherche, tant au Canada qu’à l’échelle internationale, les publications savantes et les avis d’experts, le Comité d’experts a fourni des conseils utiles sur la façon de faire fond sur les politiques et les pratiques existantes dans le but de renforcer davantage la culture de l’intégrité dans la recherche au Canada.

L’intégrité dans la recherche est directement liée à la réputation du Canada dans le milieu de la recherche international, à son rendement en matière de R et D et à son obligation de rendre compte de l’utilisation des fonds publics. Le milieu de la recherche, c’est-à-dire ceux qui dépendent des résultats de la recherche et qui les utilisent, et les citoyens ont besoin de savoir que la recherche est effectuée conformément aux normes d’intégrité les plus élevées et qu’il existe des mesures efficaces pour sanctionner les actes inappropriés.

Pour ces raisons, les organismes et les établissements qui reçoivent du financement des organismes ont établi, depuis 1994, un cadre de référence conjoint sur l’intégrité dans la recherche. Les organismes ont revu ce cadre avec la collaboration de l’Association des universités et collèges du Canada et ils ont amélioré son application et sa transparence. Le rapport du Comité d’experts sera particulièrement utile au moment où nous travaillerons à mettre à jour et à renforcer, comme prévu, le cadre de référence de nos trois organismes sur l’intégrité dans la recherche. Avec l’aide de l’AUCC, en 2011, nous procéderons à de vastes consultations sur la version révisée du cadre de référence provisoire auprès d’un large éventail d’intervenants.

Nous remercions le Comité d’experts pour son rapport exhaustif et tiendrons compte de ses conseils au moment où nous poursuivrons nos efforts pour renforcer l’intégrité dans la recherche au Canada.

Alain Beaudet,
Président,
Instituts de recherche en santé du Canada

Suzanne Fortier,
Présidente,
Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada

Chad Gaffield,
Président,
Conseil de recherches en sciences humaines du Canada

Les gens. La découverte. L'innovation.