Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Ancienne lauréates
Bourse commémorative E.W.R. Steacie de 2011

Ruth Signorell

Chimie

The University of British Columbia


Ruth Signorell
Ruth Signorell

Les aérosols moléculaires – de microscopiques particules suspendues dans l’air et composées de nombreuses molécules – sont présents partout autour de nous. Ils influent sur les processus qui se déroulent dans l’atmosphère, comme l’absorption et la diffusion du rayonnement solaire qui détermine notre climat. Les aérosols jouent aussi un rôle dans la lutte contre la pollution, les procédés industriels et l’injection de médicaments dans le corps humain.

Compte tenu de l’omniprésence des aérosols moléculaires et de leurs effets sur la vie humaine, il est essentiel de comprendre comment ils se forment et se comportent pour effectuer de la recherche dans des domaines aussi diversifiés que le climat et la médecine. Les travaux de recherche novateurs réalisés par Ruth Signorell de la University of British Columbia contribuent à élucider ces mystères et lui ont valu une Bourse commémorative E.W.R. Steacie de 2011.

Mme Signorell élaborera notamment de nouveaux instruments et techniques d’expérimentation pour étudier l’interaction entre les aérosols et la lumière – un facteur déterminant de notre climat. Les nouvelles méthodes conçues par son équipe pour détecter les aérosols ultrafins seront particulièrement utiles pour étudier la formation des nuages. Ces travaux pourraient éclairer certaines questions qui concernent non seulement le climat terrestre, mais aussi l’atmosphère d’autres corps planétaires, par exemple la lune de Saturne, Titan.

Les travaux de recherche de Mme Signorell accroîtront les connaissances sur la façon de contrôler la formation des aérosols moléculaires et pourraient ainsi contribuer à l’élaboration de nanomédicaments. L’un des objectifs de son équipe est de créer des particules encapsulées ou enrobées qui seront utilisées pour réguler la libération des médicaments dans l’organisme. Ce nouveau domaine pourrait mener à la découverte de moyens d’administrer les nouvelles thérapies pour diverses maladies, notamment le cancer.

Les gens. La découverte. L'innovation.