Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Programme d’appui aux ressources majeures en physique subatomique

Le CRSNG est conscient que la pandémie de COVID-19 a une incidence sur la capacité des chercheurs et des étudiants de mener leurs activités de recherche et de formation habituelles. Il a publié des lignes directrices concernant les répercussions de la pandémie sur ces activités. Ces lignes directrices indiquent comment décrire ces répercussions dans une demande et comment elles seront prises en considération lors de l’évaluation des contributions à la recherche et à la formation et des plans de recherche et de formation.

Pour atténuer les répercussions de la COVID-19 et appuyer l’ensemble de nos chercheurs et du personnel hautement qualifié, nous offrons à tous les titulaires d’une subvention à la découverte active la possibilité de faire prolonger leur subvention avec le versement des fonds pendant une année selon leur niveau de financement actuel. Pour en savoir plus, consultez la page Web Information sur les programmes du CRSNG relativement à la COVID-19 et la Foire aux questions sur le sujet.

Par ailleurs, en raison de l’incertitude inhérente à la pandémie de COVID-19, le CRSNG prend des mesures pour assurer le bon déroulement du concours des subventions à la découverte en modifiant la composante liée à l’évaluation, qui aura lieu par vidéoconférence plutôt qu’en personne. Le CRSNG s’engage à maintenir un processus d’évaluation par les pairs de la plus haute qualité, notamment à assurer l’impartialité des groupes d’évaluation et la cohérence d’un groupe à l’autre et d’une année à l’autre.


Aperçu
Durée Jusqu'à trois ans
Dates limites 1er aout (avis d’intention de présenter une demande de subvention)
1er octobre (demande)
Présentation des demandes Voir ci-dessous.
Pour faire une demande
Pour en savoir plus Consultez la liste des points de contact.

Renseignements importants

Objectif

Le Programme d’appui aux ressources majeures en physique subatomique (ARM-PSA) vise à faciliter l’accès efficace des chercheurs canadiens au niveau universitaire, travaillant dans le domaine de la physique subatomique, aux ressources majeures (établies au Canada) et uniques à l’échelle nationale ou internationale de recherche expérimentale ou thématique, en offrant à ces ressources un appui financier afin de les aider à maintenir leur état de disponibilité pour les chercheurs. Les subventions d’ARM-PSA n’ont pas pour but d’appuyer des ressources habituellement utilisées dans une discipline ou généralement disponibles dans les universités canadiennes. En outre, le Programme d’ARM-PSA vise à faciliter l’accès des chercheurs canadiens au niveau universitaire en physique subatomique, qui forment des consortiums nationaux, à des ressources majeures internationales situées à l’étranger parce que de telles ressources ne sont pas disponibles au Canada. Cet appui vise à faciliter l’accès de chercheurs qui participent à plusieurs projets différents et exclut tout appui financier direct destiné à couvrir les couts de fonctionnement et d’entretien de telles ressources situées à l’étranger.

Les ressources de recherche sont définies comme des installations de recherche expérimentale ou des organismes de recherche thématique tels que les instituts. Un « institut » est une ressource de recherche qui promeut et déclenche des interactions pancanadiennes, voire internationales, dans une collectivité de chercheurs et qui offre un endroit où les chercheurs peuvent se rencontrer, collaborer et échanger des idées. Les instituts sont des infrastructures offrant un milieu qui permet d’accélérer la recherche.

Description

Les subventions d’ARM-PSA offrent un appui financier aux ressources majeures de recherche expérimentale ou thématique en physique subatomique qui sont uniques à l’échelle nationale ou internationale et qui sont établies au Canada. Cet appui vise à les aider à couvrir leurs couts de fonctionnement et d’entretien. Les ressources bénéficiant d’un appui sont celles dont les couts de fonctionnement et d’entretien ne peuvent être entièrement pris en charge par les fonds provenant d’autres subventions de recherche ou des frais d’utilisation perçus, ou celles pour lesquelles des frais d’utilisation ne peuvent être perçus. Les subventions d’ARM-PSA appuient des ressources de recherche majeures quant à leur taille, à leur valeur ou à leur importance et qui ne sont habituellement pas utilisées dans la discipline et ne sont généralement pas disponibles dans les universités canadiennes.

Les ressources appuyées doivent être utilisées par des chercheurs provenant de divers établissements dans l’ensemble du Canada, dont des universités ou des laboratoires gouvernementaux.

Les ressources majeures appuyées par le Programme d’ARM-PSA peuvent comprendre :

  • des installations expérimentales ou des appareils de recherche spécialisés uniques;
  • des instituts de recherche thématique qui favorisent et déclenchent des interactions avec les membres des collectivités concernées;
  • un groupe de soutien composé de techniciens hautement spécialisés ou de professionnels de la recherche qui sont essentiels à la conduite des activités de recherche des utilisateurs.
    • Le groupe (ressource) doit être de portée nationale ou internationale1 en ce qui concerne l’appui offert (c.-à-d. qu’il doit apporter un appui à une base nationale d’utilisateurs, dépassant le cadre d’un établissement ou d’une région).
    • Le groupe doit être accessible aux membres de la communauté au-delà de l’établissement d’accueil ou d’une région, ainsi qu’au-delà d’un seul projet ou de collaborateurs. La disponibilité du groupe et la façon d’y accéder doivent être communiquées à la communauté de la recherche en physique subatomique.

Les subventions d’ARM-PSA appuient également les chercheurs canadiens de plus d’un projet qui forment des consortiums nationaux d’utilisateurs en vue d’avoir accès à des ressources majeures de recherche situées à l’étranger parce que de telles ressources ne sont pas disponibles au Canada. Les subventions d’ARM-PSA excluent tout appui financier direct destiné à couvrir les couts de fonctionnement et d’entretien de ressources situées à l’étranger. Les subventions d’ARM-PSA ne sont pas octroyées à des chercheurs individuels, mais plutôt à des consortiums d’utilisateurs qui doivent être composés de chercheurs provenant de divers établissements (notamment des universités ou des laboratoires gouvernementaux) de tout le pays.

Équité, diversité et inclusion

Le CRSNG prend des mesures concrètes afin de créer un milieu de la recherche équitable, diversifié et inclusif au Canada, lequel est essentiel à la réalisation de travaux inédits et de qualité exceptionnelle qui génèrent des retombées et qui permettent d’approfondir les connaissances et de résoudre des problèmes locaux, nationaux et mondiaux. C’est sur ce principe que reposent les engagements formulés dans l’Énoncé des trois organismes sur l’équité, la diversité et l’inclusion.

Le CRSNG s’attend à ce que les candidats accroissent l’intégration et l’avancement des groupes sous-représentés dans le domaine des sciences naturelles et du génie, et ce, en vue de favoriser l’excellence dans la recherche et la formation. Le cas échéant, il faudrait tenir compte dans la demande des questions liées au sexe, au genre et à la diversité dans la conception du plan de recherche. Il faudrait également tenir compte des questions relatives à l’équité, à la diversité et à l’inclusion dans la justification de la composition des équipes de recherche et du choix des stagiaires. Pour en savoir plus, consultez les instructions relatives à la présentation des demandes et le Guide du candidat : Tenir compte de l’équité, de la diversité et de l’inclusion dans votre demande.

Couts admissibles

Appui des ressources situées au Canada

Les subventions d’ARM-PSA offrent un appui financier pour aider à couvrir les couts suivants :

  • le salaire des techniciens et des professionnels de la recherche embauchés pour veiller à l’entretien et au fonctionnement de la ressource, et pour fournir du soutien aux utilisateurs;
  • les couts de fonctionnement et d’entretien de la ressource;
  • les couts des matériaux, des fournitures et des petits appareils essentiels à l’entretien et au fonctionnement de la ressource;
  • les frais de déplacement pour permettre à des membres du personnel de soutien de la ressource d’une installation d’assister à des conférences qui s’inscrivent dans le plan pour maintenir la ressource à la fine pointe des progrès scientifiques et technologiques;
  • les couts de diffusion dans le cadre des activités de sensibilisation à la ressource auprès des collectivités d’utilisateurs pertinentes;
  • les couts liés au fonctionnement de comités d’examen et d’organes directeurs scientifiques.

De plus, s’il s’agit de ressources thématiques, les subventions d’ARM-PSA offrent également un appui en vue d’aider à payer les couts suivants qui devraient être indiqués comme des couts de fonctionnement :

  • la rémunération d’étudiants des cycles supérieurs et de stagiaires postdoctoraux qui participent à des programmes thématiques ou de collaboration;
  • les dépenses liées aux visiteurs, notamment les dépenses de déplacement et de séjour;
  • les honoraires de conférenciers éminents.

S’il s’agit de ressources qui exigent des frais d’utilisateur pour y accéder, les couts de fonctionnement des ressources devraient être divisés en deux grandes catégories : les couts recouvrables et les couts non recouvrables.

  • Les couts non recouvrables désignent les dépenses qui sont nécessaires pour maintenir la ressource expérimentale dans un état de disponibilité pour les chercheurs, quel que soit le nombre de chercheurs utilisant la ressource, et qui ne sont pas liés à des projets de recherche particuliers. Les couts non recouvrables désignent également les dépenses engagées pour sensibiliser davantage les collectivités d’utilisateurs potentiels aux activités et aux occasions offertes par la ressource.
  • Les couts recouvrables comprennent les dépenses directement engagées lorsque les chercheurs et leur personnel hautement qualifié utilisent la ressource. Il s’agit par exemple de couts liés à des articles consommables qui sont utilisés pour des projets particuliers. Les frais d’utilisateur exigés de tous les chercheurs canadiens au niveau universitaire et de leurs étudiants devraient être les mêmes, quel que soit leur établissement ou leur projet.

Appui des ressources situées à l’étranger

Les subventions d’ARM-PSA favorisent l’accès des groupes d’utilisateurs nationaux à des ressources majeures situées à l’étranger qui n’ont pas d’équivalents au Canada et dont l’appui dépasse le cadre d’un seul projet. Les subventions d’ARM-PSA excluent tout appui financier direct destiné à couvrir les couts de fonctionnement et d’entretien de telles ressources. Les couts suivants sont admissibles à un appui par l’entremise du Programme d’ARM-PSA :

  • les frais d’adhésion ou les frais d’accès ou d’utilisation;
  • les couts d’appareillage secondaire requis pour répondre aux besoins particuliers des utilisateurs canadiens;
  • les frais de déplacement liés à l’utilisation de la ressource située à l’étranger, c’est-à-dire les travaux sur le terrain;
  • le salaire des techniciens et des professionnels de la recherche canadiens embauchés pour fournir du soutien aux utilisateurs canadiens relativement à l’utilisation de la ressource.

Règles particulières concernant l’utilisation des subventions

Les subventions d’ARM-PSA ne doivent pas servir à couvrir les couts indirects associés à la recherche et les dépenses qui relèvent du budget d’un établissement ou de celui de l’un de ses départements. Les couts indirects peuvent comprendre, sans toutefois s’y limiter, les couts liés à l’entretien et à la rénovation des locaux et des bâtiments utilisés à des fins de recherche, à la location des locaux et de l’appareillage, aux services publics, au soutien général technique aux laboratoires, à la sécurité et à la santé au travail, au soutien financier et administratif ou à l’assurance. En outre, les fonds d’une subvention d’ARM-PSA ne peuvent servir à l’établissement, à la construction ou à l’expansion de l’infrastructure relative à une ressource. Les dépenses liées au projet sont assujetties aux principes et aux directives régissant l’utilisation appropriée des subventions énoncés dans le Guide d’administration financière des trois organismes.

Critères de sélection

Vous trouverez ci-dessous la liste des huit critères de sélection et de leurs éléments. Pour être admissible à une subvention d’ARM-PSA, une ressource doit satisfaire aux huit critères. Il incombe aux candidats de répondre à chaque critère de manière approfondie dans leur demande et de donner des renseignements détaillés à la Section d’évaluation en physique subatomique.

  • Caractère unique de la ressource
    • Fait que la ressource de recherche n’est pas habituellement utilisée dans une discipline et elle n’est généralement pas disponible dans les universités canadiennes
    • Caractère national ou international de la ressource
    • Caractère unique de la ressource comparativement à toute autre ressource canadienne qui peut offrir les mêmes services
    • Utilisation importante de la ressource par un nombre suffisamment important d’utilisateurs de l’extérieur de l’établissement d’accueil et de la région
  • Utilisation de la ressource par la communauté des chercheurs
    • Niveau d’utilisation passé (le cas échéant), actuel et prévu de la ressource
    • Accessibilité attestée et l’utilisation notable de la ressource par d’autres chercheurs de l’extérieur de l’établissement d’accueil et de la région
    • Potentiel de collaboration avec des ressources complémentaires canadiennes ou, le cas échéant, internationales
    • Mesure dans laquelle la ressource peut répondre aux besoins particuliers des utilisateurs
    • Capacité manifeste de sensibiliser les collectivités canadiennes ou, le cas échéant, internationales d’utilisateurs potentiels
  • Besoin d’avoir accès à la ressource dans le cadre des programmes de recherche
    • Impact de la ressource sur l’état d’avancement des programmes de recherche des utilisateurs actuels et potentiels et, le cas échéant, sur la diffusion et l’utilisation des connaissances produites dans le ou les domaines de recherche appuyés
    • Conséquences de la perte d’accès à la ressource sur les programmes de recherche des utilisateurs
  • Qualité des programmes de recherche qui dépendent de l’accès à la ressource et de l’excellence de la communauté des utilisateurs
    • Dans le cas de ressources expérimentales : qualité, importance et pertinence des programmes de recherche en cours des utilisateurs
    • Dans le cas de ressources thématiques : qualité, pertinence et impact des activités scientifiques passées (le cas échéant), actuelles et prévues, et importance des thèmes de recherche pour les collectivités concernées
    • Excellence des utilisateurs et, dans le cas de ressources thématiques, excellence des organisateurs des activités et des utilisateurs et degré d’engagement envers les activités au sein de la ressource
    • Rentabilité scientifique (connaissances et technologie) de l’investissement dans la ressource
  • Besoin manifeste d’un appui sous forme d’une subvention d’ARM-PSA
    • Besoin manifeste et efficacité d’une subvention d’ARM-PSA comparativement à d’autres subventions du CRSNG et aux contributions d’autres sources
    • Nature et degré d’engagement et d’appui des universités et d’autres organismes
    • Justification de l’appui demandé au CRSNG
    • Partage des couts proposé, y compris frais d’utilisation (le cas échéant)
    • Justification des frais d’utilisation proposés (le cas échéant)
  • Gestion de la ressource
    • Efficacité de la structure administrative
    • Gestion et répartition de l’accès à la ressource aux divers utilisateurs (internes et externes, des universités, du secteur public ou du secteur privé)
    • Planification et budget pour l’entretien et le fonctionnement de la ressource
    • Plan pour maintenir la ressource et les activités de recherche à la fine pointe des progrès scientifiques et technologiques
  • Contribution de la ressource à la formation de personnel hautement qualifié (consultez les Politiques et lignes directrices sur l’évaluation des contributions à la recherche et à la formation)
    • Qualité et l’incidence des contributions antérieures à la formation de personnel hautement qualifié (PHQ, p. ex. stagiaires postdoctoraux, étudiants de 1er cycle ou aux cycles supérieurs, techniciens), y compris :
      • le milieu de formation offert au PHQ
      • les prix accordés au PHQ et ses contributions à la recherche
      • les résultats de la formation de PHQ et les compétences acquises par ce dernier
    • Prise en compte des questions relatives à l’équité, à la diversité et à l’inclusion dans la formation de PHQ
  • Synergie
    • Mesure dans laquelle un regroupement d’appareillage, de personnel ou de participants permet d’accroitre la valeur et la capacité d’une ressource et permet aux chercheurs d’obtenir des résultats ou d’effectuer des études qu’il serait très difficile, voire impossible, de réaliser autrement.

Remarque : La composition de l’équipe : les équipes devraient être composées d’un groupe diversifié de cocandidats en essayant d’atteindre représentation équilibrée des sexes. Il faudrait tenir compte des questions relatives à l’équité, à la diversité et à l’inclusion dans la justification de la composition de l’équipe et, le cas échéant, dans l’assignation des rôles au sein de l’équipe. De plus, les candidats devraient décrire la manière dont ils ont mis en œuvre ou la manière dont ils mettront en œuvre des politiques et des pratiques favorisant l’équité, la diversité et l’inclusion au sein de l’équipe (p. ex., recrutement de membres de l’équipe, gestion de l’équipe, encadrement). Pour en savoir plus, consultez le Guide du candidat : Tenir compte de l’équité, de la diversité et de l’inclusion dans votre demande (questions 1 à 4).

Présentation des demandes

Pour présenter une demande de subvention au Programme d’ARM-PSA, vous devez présenter, avant la date limite un Avis d’intention de présenter une demande de subvention d’ARM-PSA. La présentation de l’avis d’intention est une étape obligatoire du processus de présentation des demandes. L’avis d’intention sert à déterminer la façon la plus adéquate d’évaluer les demandes. Les ressources pour lesquelles un avis d’intention n’est pas présenté ne peuvent pas présenter une demande.

Vous devez ensuite présenter une demande de subvention avant la date limite.

Le candidat et les cocandidats doivent tous remplir et présenter le Le lien suivant vous amène à un autre site Web CV commun canadien du CRSNG à la fois à l’étape de l’avis d’intention et à l’étape de la demande dans le cadre de ce programme. Ils ont la possibilité de mettre à jour leur CVC après avoir envoyé l’avis d’intention, avant de présenter la demande.

Évaluation des demandes

Les demandes de subvention d’ARM-PSA sont évaluées par la Section d’évaluation en physique subatomique. En général, le CRSNG ne demande pas l’avis d’examinateurs de l’extérieur. La Section d’évaluation en physique subatomique peut toutefois consulter au besoin d’autres experts. En outre, pour chaque demande de subvention de 1 000 000 $ ou plus par année (valeur moyenne pendant la durée demandée de l’appui), la Section d’évaluation en physique subatomique pourrait également recevoir des commentaires d’un comité spécial composé d’experts qui procèderaient à un examen et à une évaluation de la ressource. Le CRSNG se réserve le droit de soumettre à un examen et à une évaluation toute ressource pour laquelle une demande de subvention en physique subatomique est présentée, même s’il s’agit d’une demande de subvention de moins de 1 000 000 $ par année (valeur moyenne pendant la durée demandée de l’appui). Conformément aux procédures internes de la Section d’évaluation en physique subatomique, les titulaires d’une subvention d’ARM-PSA pourraient être invités à faire une présentation à l’occasion de la Journée des projets importants, activité annuelle organisée par le comité.

Il revient à la Section d’évaluation en physique subatomique de formuler une recommandation définitive au CRSNG sur toute demande de subvention au Programme d’ARM-PSA.

Durée et modalités

Les subventions d’ARM-PSA sont accordées pour une période d’au plus cinq ans, la durée normale étant de trois ans. Dans le cas des ressources thématiques, une subvention d’au plus cinq ans peut être demandée. Si vous pensez demander un appui pour une période de plus de trois ans, veuillez communiquer avec l’administrateur de programme responsable des éléments de programme des subventions de projets en physique subatomique.

Dans le cas de subventions de 500 000 $ ou plus, en moyenne, par année, le paiement du deuxième versement annuel et des versements subséquents est conditionnel à la présentation d’un rapport d’activité annuel. Ce rapport doit être présenté au CRSNG avant le 15 janvier. Le CRSNG se réserve le droit de demander la présentation d’un rapport d’activité à toute ressource appuyée par une subvention d’ARM-PSA, même si la subvention est inférieure à 500 000 $ par année en moyenne.

1Pour être de portée internationale, une ressource doit d’abord servir une communauté nationale d’utilisateurs, en plus d’un nombre suffisamment important d’utilisateurs de l’extérieur du Canada.